Tel: +49 (0) 8432 / 87-0

« WE MAKE SPORT. GREENER. » – Écoresponsabilité et conscience environnementale chez Polytan

Visual Green Technology

Dans nos annonces, nous proclamons avec détermination : « WE MAKE SPORT. GREENER. » Nous pouvons justifier avec des arguments imparables que cette affirmation est bien plus qu’un slogan scientifique, car chez Polytan, nous accordons depuis toujours une grande importance à l’écoresponsabilité et à la conscience environnementale. Comment avons-nous procédé ?

Depuis 1969, le nom Polytan est synonyme de revêtements synthétiques de sport caractérisés par leur excellente qualité et leur grande fonctionnalité. Nos produits sont utilisés avec succès à l’échelle mondiale dans le sport d’élite international, mais également dans le sport de loisir, dans les clubs et le milieu scolaire. La qualité de nos systèmes est donc prouvée depuis 50 ans. Pouvons-nous cependant être écoresponsables ? En d’autres termes, dans quelle mesure Polytan, en sa qualité de fabricant de systèmes de gazon synthétique et de revêtements synthétiques pour le sport, est-elle une société « verte » ? Nous répondrons à cette question dans l’article de blog suivant en nous concentrant sur trois axes essentiels : les matières premières biosourcées, l’utilisation de matières synthétiques recyclées dans la fabrication de nos nouveaux systèmes de gazon synthétique et, de manière générale, le recyclage des terrains en gazon synthétique. Le sujet étant complexe, et par souci de documenter en détail les efforts accomplis jusqu’à présent, nous avons divisé cet article de blog en trois thématiques.

L’écoresponsabilité dans toutes les phases du cycle de vie

Pour résumer : en sa qualité de fournisseur intégral responsable, Polytan veille évidemment à utiliser les ressources de manière appropriée et consciencieuse dans toutes les phases du cycle de vie de ses produits, de la sélection des matières premières en passant par la production, l’installation, l’utilisation et l’entretien jusqu’à la mise au rebut et le recyclage.

Il faut reconnaître que nous jouissons d’un avantage significatif : en tant que fabricant de systèmes détenant son propre département de recherche et développement, sa propre production, un département des ventes et de technique de montage, nous contrôlons l’ensemble des processus et nous avons la possibilité de les orienter vers l’écoresponsabilité. Outre les caractéristiques sportives et fonctionnelles optimales, le développement et la conception de nos produits occupent une place importante, notamment en matière de résistance et de robustesse, car ces thématiques impactent en majorité la durabilité de nos produits.
Nos processus de production font constamment l’objet d’améliorations énergétiques, à l’image du système d’éclairage, des machines pneumatiques et des systèmes de refroidissement, et ce, de manière très systématique et continue depuis déjà des années. L’intégralité de nos produits est fabriquée à Grefrath, en Allemagne, au sein d’un site de production ultramoderne bénéficiant d’une localisation centrale en Europe, ce qui implique des trajets courts vers tous les marchés européens.

Dans le cadre de l’utilisation et de l’entretien, nous misons sur des produits durables pour une grande intensité d’utilisation. Par rapport à la pelouse naturelle, le gazon synthétique met ici en avant ses plus grands avantages : son utilisation s’élève à plus de 1 800 heures par an comparée aux 400 à 800 heures d’une pelouse naturelle, sur laquelle il est moins possible de jouer, voire même impossible, lorsque la météo est mauvaise. Dans les régions d’Europe centrale au climat tempéré, un terrain en gazon synthétique permet de remplacer trois terrains en pelouse naturelle, ce qui contribue à conserver ceux-ci comme surfaces sauvages dans le système écologique. Les gazons synthétiques n’ont pas besoin d’être tondus ou fertilisés, et un arrosage continu n’est pas nécessaire.

Un bilan écologique réalisé par l’Université de Zurich a mis en évidence quel revêtement en gazon pour les terrains de sport était le plus adapté d’un point de vue écologique. Les terrains de football avec une pelouse naturelle, une pelouse hybride et un gazon synthétique avec et sans système de remplissage ont donc fait l’objet d’une étude sur l’ensemble de leur cycle de vie. Le résultat ? Si on prend en considération uniquement la durée d’utilisation et de jeux des différents types de gazon, le gazon synthétique peut présenter le meilleur bilan carbone. La raison ici s’explique notamment par la durée d’utilisation.

Au sens large, la thématique de l’écoresponsabilité inclut également les matières de remplissage alternatives, les couches élastiques avec des produits de recyclage, les revêtements en PU à teneur réduite en matériaux ainsi que le confort de jeux et la protection des joueurs.

Trois axes du cycle général de durabilité ont fait l’objet ces derniers mois et ces dernières années de grandes améliorations et ont donc fait d’importants progrès : l’utilisation de matières premières respectueuses de l’environnement, de matériaux en plastique recyclés ainsi que le recyclage d’un gazon synthétique arrivé en fin de vie. Nous souhaitons désormais vous en parler de manière plus détaillée :

life_cycle_fr min_

(1) Matières premières biosourcées à la base de la Green Technology de Polytan

De manière générale, nous utilisons de plus en plus de matières premières renouvelables dans la fabrication de nos matières synthétiques. Notre gazon de hockey Poligras Tokyo GT, par exemple, est produit depuis 2017 avec le polyéthylène renouvelable I’m greenTM fabriqué de façon neutre en carbone par le leader mondial Braskem. La raison : la matière biosourcée est basée sur des plantes telles que la canne à sucre ou le soja qui, lors de leur croissance, extraient et stockent le dioxyde de carbone de l’atmosphère, ce qui, en fonction de l’âge de la plante, s’exprime en décennie voire en siècle.

Des déchets de canne à sucre loin de la forêt tropicale

gt grafik land usage animation ea fr

Nous nous concentrons ici sur la canne à sucre brésilienne et coopérons dans ce cadre avec la société Braskem, le plus grand fabricant au monde de polyéthylène à base de matières plastiques biosourcées. Nous tenons à préciser dès maintenant que les régions de culture de la canne à sucre sont situées à des milliers de kilomètres de la forêt tropicale amazonienne. Une déforestation de la forêt tropicale afin de cultiver la canne à sucre n’a donc pas lieu. En outre, la culture ne représente que près de 1 % de la superficie agricole utilisée du Brésil.

Nous accordons de l’importance au fait que notre utilisation de la canne à sucre n’implique pas l’exploitation d’une surface cultivée propre et ne se fait pas au détriment de la fabrication d’un produit alimentaire, car nous n’avons pas recours à la plante en elle-même, mais au produit dérivé de la production du sucre. Nous utilisons en effet les restes des récoltes de canne à sucre qui ne peuvent plus être transformés en sucre, afin de produire le granulat destiné à nos gazons. En d’autres termes : nous transformons des déchets biologiques en gazons synthétiques.

Comment réalisons-nous des économies de carbone ?

La fabrication d’une tonne de polyéthylène conventionnel génère 1,93 tonne de dioxyde de carbone. Quant au polyéthylène bio, il affiche un bilan carbone négatif d’env. 2,77 tonnes de CO2. Nous pouvons donc nous servir de cette réserve pour le transport du Brésil jusqu’à l’Allemagne et pour la production de fils et de systèmes de gazon afin d’obtenir une production climatiquement neutre. À la fin, le bilan carbone reste négatif, ce qui est positif pour le climat. À l’entrée du porte-conteneurs dans le port de Rotterdam, cet avantage carbone représente toujours environ 2,62 tonnes, et nous ne consommons pas intégralement ce solde. Pour le processus de production à Grefrath, nous utilisons en effet maintenant 100 % d’énergie verte et nous y avons optimisé les processus de production. Notre conception de produit constamment perfectionnée et améliorée joue ainsi un rôle essentiel, dans la mesure où nous avons en règle générale non seulement recours à moins de matériaux, mais nous utilisons en outre de plus en plus de matériaux qui présentent un meilleur bilan carbone dans leur substance de base. Tous ces facteurs conduisent à un revêtement de gazon synthétique produit à 100 % de manière climatiquement neutre, à l’image de notre solution LigaTurf Cross GT zero.

poly 207 20 infografik ligaturf cross gtzero fr ak3 srgb

Poligras Tokyo GT – Notre projet phare écologique

Nos efforts en termes de matières plastiques biosourcées remontent cependant à notre solution Poligras Tokyo GT déjà évoquée précédemment. L’abréviation GT signifie Green Technology. Pour sa fabrication, du polyéthylène biosourcé est combiné avec du polyéthylène conventionnel, puis fondu et extrudé en filaments.

Nous avons par ailleurs pu améliorer le bilan environnemental grâce au développement des systèmes de gazon en eux-mêmes, mais également grâce aux systèmes d’arrosage. Pour ce gazon de hockey, jusqu’à un tiers d’eau en moins est consommé. Nous pouvons également remercier notre développement de produit qui nous a permis d’augmenter les caractéristiques de jeu et d’usure, notamment pour le hockey. Nous sommes très fiers des retours des équipes participant aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021 : « L’un des meilleurs gazons de hockey sur lequel nous avons joué jusqu’à présent. »

LigaTurf Cross GT zero – Le premier gazon synthétique neutre en carbone au monde dédié à la pratique du football

Notre campagne Green Technology a vraiment le vent en poupe avec le Poligras Tokyo GT présenté pour la première fois en 2017. Avec le LigaTurf Cross GT zero, nous avons ensuite commercialisé le premier gazon synthétique de football au monde à être neutre en carbone. Il est dérivé de notre gamme de produits à succès LigaTurf Cross qui a révolutionné les gazons de football, car il allie les besoins des investisseurs communaux ou privés aux exigences des joueurs et des utilisateurs.

Récapitulatif et perspective :

Nos deux revêtements Poligras Tokyo GT et LigaTurf Cross GT zero étaient jusqu’à récemment non seulement le moyen le plus rapide, mais également le plus efficace d’économiser ou de stocker le gaz à effet de serre pour les communes et les clubs de sport. Nous avons depuis avancé puisque nous proposons désormais également Poligras Platinum GT et LigaTurf Cross GT, qui font partie de la gamme Green Technology. Le perfectionnement et l’optimisation des technologies en collaboration avec la société Braskem, dans le cadre de la production de polyéthylène I’m green, se situent tout en haut de notre liste des priorités.

C’est ainsi que se termine la première partie de notre série d’articles de blog consacrée aux thématiques de l’écoresponsabilité et de la conscience environnementale chez Polytan. La deuxième partie abordera l’intégration des matières synthétiques recyclées dans nos produits et, plus généralement, le recyclage des systèmes de gazons synthétiques.

Share / Subscribe

vous pourriez aussi aimer

L’avenir des matières synthétiques évolue
Braskem, le principal fabricant de matières synthétiques biosourcées au monde, et Polytan développent un gazon synthétique parfaitement écoresponsable. Dans un entretien avec ON TOP, Martin Clemensha explique les avantages. Braskem et Polytan : des gazons synthétiques en matière synthétique biosourcée Polytan goes green – cet objectif a de nombreuses facettes. La première est, évidemment, le […]
„WE MAKE SPORT. GREENER.“ – Recyclage des systèmes de gazon synthétique
Dans la troisième et dernière partie de notre article de blog, nous vous présentons l’ensemble de la phase de recyclage des anciens revêtements de gazon synthétique réalisée par notre filiale nouvellement fondée FormaTurf. (3) Recyclage des systèmes de gazon synthétique La stratégie en matière d’écoresponsabilité de Sport Group, la société mère de Polytan, s’articule également […]
« WE MAKE SPORT. GREENER. » – Intégration de matières synthétiques recyclées
Dans la première partie de notre blog consacré à l’écoresponsabilité et à la conscience environnementale chez Polytan, nous nous sommes penchés sur les matières premières biosourcées comme base de la Green Technology. Nous allons maintenant aborder la thématique des matières synthétiques recyclées. Nous réintroduisons en effet ces matières dans le circuit de recyclage du plastique […]
We Make
Sport.
S'abonner à la newsletter
arrière

Abonnement au bulletin d'information

When registering for the newsletter, your email address will be processed for our own advertising purposes until you unsubscribe from the newsletter. You can unsubscribe at any time. With consent, the data you provide will be processed by Polytan GmbH for the purpose of sending the newsletter. Information about your right of withdrawal and how we handle your data can be found in our data protection information.

* = Mandatory fields