La joueuse nationale de hockey Elisa Gräve et Tokyo 2021

La joueuse nationale de hockey Elisa Gräve et Tokyo 2021

Participer une fois aux Jeux Olympiques et s’affronter avec d’autres nations pour décrocher ces médailles tant convoitées – il n’y a pas de plus grand rêve pour un sportif de compétition en ce monde. Au début de l’année 2020, la joueuse nationale de hockey Elisa Gräve était sur le point de réaliser ce rêve, puis ce fût l’arrêt d’urgence.

Milieu de terrain du club Düsseldorfer HC et âgée de 24 ans, elle est l’ambassadrice de notre marque depuis plus de trois ans maintenant et fait partie de l’équipe olympique qui s’était déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Le 24 mars 2020, le CIO a officiellement annoncé que les Jeux Olympiques de Tokyo seraient reportés d’un an en raison de la pandémie mondiale de COVID 19. Toutefois, la période du 23 juillet au 8 août 2021 est déjà fixée comme nouvelle date.

Du rêve olympique à la vie normale

Avant l’annulation officielle annoncée par le CIO, la vie de tous les athlètes susceptibles de participer au Jeux olympiques était entièrement axée sur leur discipline sportive. Dans le cas d’Elisa Gräve, cela signifie qu’elle avait interrompu ses études de psychologie pour un semestre et que son quotidien n’était plus que camps d’entraînement, matchs amicaux et entraînement individuel. Comme toutes ses collègues de l’équipe nationale de hockey allemande, elle a même renoncé à la saison hivernale en salle pour développer sa base athlétique.

Bien que tout soit remis à zéro d’un point de vue sportif, la joueuse de hockey passionnée salue ce report d’un an : « Dans ces circonstances, la décision d’annuler les Jeux était la bonne. » Car déjà les semaines précédentes, un entraînement de hockey professionnel était devenu difficilement réalisable. Elisa Gräve a dû s’entraîner à la maison, avec des haltères et un ergomètre empruntés. Ses collègues, elle ne les voyait plus que par écran interposé lors de séances d’entraînement vidéo communes.

Compenser judicieusement l'année avec un mémoire de master

Désormais, il est important pour toute l’équipe nationale de hockey d’utiliser le temps libre de manière utile puisque le pic de performance actuel ne pourra être maintenu l’année complète. Pour l’entraîneur fédéral Xavier Reckinger, il était également important qu’aucune de ses joueuses de hockey ne tombe entre-temps dans une situation d’impasse.

Il n’y a toutefois jamais eu de danger pour Elisa Gräve – elle a repris ses études à l’Université de Düsseldorf, ce qui a heureusement été immédiatement possible. D’ici la fin de l’année 2020, elle souhaite rédiger son mémoire de master et ensuite se concentrer à nouveau entièrement sur la phase de préparation pour les Jeux Olympiques de 2021.

Bien entendu, son équipe n’a pas à se qualifier à nouveau. Cependant, ce n’est qu’à l’été 2021 que nous saurons qui des joueuses de hockey nominées se rendra effectivement à Tokyo ; sur les 24 joueuses nationales, seules 16 se rendront au village olympique. À cela s’ajoutent deux remplaçantes qui interviennent, par exemple, en cas de blessures d’une des joueuses réguli`ères.

Même si Elisa Gräve devait ne pas pouvoir jouer en raison d’une blessure, par exemple, nous nous réjouissons malgré tout des nombreux autres grands matchs de hockey avec notre ambassadrice de la marque Polytan. Elle peut déjà se féliciter de grands succès : En 2015 et 2019, elle est devenue, avec son équipe, championne d’Allemagne de hockey en salle et vice-championne d’Europe en 2019. Depuis 2015, elle joue sans interruption dans l’équipe nationale de hockey allemande féminine, promouvant ainsi un sport de plus en plus apprécié en Allemagne et dans le monde entier.

Tokyo, la capitale du Japon, reste une ville spéciale pour Elisa Gräve

Si elle réussit à faire partie de l’équipe allemande de hockey pour les Jeux Olympiques de 2021, ce ne sera pas la première fois qu’Elisa Gräve se rendra dans la capitale japonaise. Elle s’y est déjà rendue avec l’équipe nationale de hockey féminine.

« En 2018, on pouvait déjà voir de nombreux sites olympiques, car les Japonais étaient relativement en avance », explique-t-elle. « J’en avais des frissons », exprime-t-elle son excitation, qui désormais devra l’accompagner un peu plus longtemps. Si on lui demande ce dont elle se souvient d’autre, en particulier, concernant le pays et ses habitants, alors c’est au grand attachement des Japonais à leur culture ainsi qu’à la propreté des rues qu’elle pense. Elle s’est sentie plutôt intimidée par la foule et le trafic de la métropole de Tokyo.

Poligras Tokyo GT : entraînement avec empreinte carbone réduite

Le gazon synthétique Poligras Tokyo GT, développé spécialement pour les matchs de 2020 en collaboration avec la Fédération internationale de hockey FIH , fait partie intégrante de la préparation optimale pour Tokyo 2021. En Allemagne, les joueurs du parc de hockey de Mönchengladbach jouissent d’un tel revêtement depuis le printemps 2019.

Ce dernier est d’ailleurs particulièrement durable et s’intègre parfaitement dans la volonté des organisateurs olympiques d’organiser les premiers Jeux olympiques des temps modernes neutres en CO2. Pour en savoir plus sur le système de gazon synthétique Poligras Tokio GT, cliquez ici.

Les Danas souhaitent également réduire activement leur empreinte carbone, car elles doivent souvent prendre l’avion dans le cadre de leur sport. Ainsi, elles plantent une forêt pour le hockey à l’aide de la Grootbos Foundation. L’année des Jeux olympiques, elles souhaitent planter 2020 arbres dans leur forêt des Danas pour le hockey. Avec le report des compétitions, elles en planteront quelques un de plus. Ainsi, ce report montre également des aspects positifs.

Share / Subscribe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur xing

vous pourriez aussi aimer

Drei große Aufträge: Polytan baut für Island Games in Gibraltar
mars 25, 2020

Trois gros contrats : Polytan construit pour les Jeux des Îles de Gibraltar

Home
mars 23, 2020

USTA SELECTS SPORT GROUP’S LAYKOLD AS THE NEW COURT SURFACE FOR THE US OPEN

Information spéciale : Polytan est là pour vous, même pendant la crise du coronavirus
mars 19, 2020

Information spéciale : Polytan est là pour vous, même pendant la crise du coronavirus