Tel: +49 (0) 8432 / 87-0

Matériaux de remplissage naturels – Nos solutions écoresponsables

Natürliche Infills Kork
Un granulat élastique dans le gazon synthétique permet d’améliorer les caractéristiques de jeux. Cependant, en raison de leurs dimensions et des propriétés des matériaux, les granulats élastomères sont considérés comme des microplastiques. En tant que matériaux de remplissage, ils seront donc soumis à moyen terme à une interdiction au sein de l’UE. La question cruciale pour l’industrie est donc : comment exploiter un sol de sport avec des exigences élevées si les granulats élastomères sont interdits ? La solution réside dans des remplissages qui, d’une part, respectent la législation en matière d’écologie telle que la loi sur l’économie circulaire, et d’autre part, répondent aux exigences des athlètes. Polytan offre déjà quelques réponses à cette question.

La discussion continue relative à une réglementation européenne des microplastiques sur les installations sportives a provoqué une très grande incertitude auprès des collectivités, des exploitants, des bureaux d’études et des investisseurs. La projection des granulats hors du terrain est suspectée de contaminer l’environnement à cause des particules de microplastique. Actuellement, la prononciation arrêtée d’une décision en faveur de l’interdiction des granulats élastomères est encore attendue. La commission de l’Union européenne devrait prendre une décision à la fin de cette année.

Pratiquement personne ne conteste le fait que la protection de l’environnement est également un aspect qui doit être appliqué à l’avenir dans la construction d’installations sportives. Surtout pas en Allemagne, car le pays compte, en comparaison avec toute l’UE, de loin le plus de terrains de jeux en gazon synthétique selon l’institut fédéral pour les sciences sportives. « Le sport peut et doit contribuer à réduire la pollution de l’environnement due aux microplastiques », selon une déclaration d’Andreas Silbersack, vice-président du développement du sport au sein du Comité olympique allemand (DOSB). C’est pourquoi la fédération a attiré l’attention, dans un document technique publié le 30 juillet 2019 et élaboré en collaboration avec l’institut fédéral allemand des sciences du sport, sur le fait que le choix des « matériaux de remplissage, la gestion des systèmes en gazon synthétique après avoir atteint la durée d’utilisation maximale, la réflexion sur la fin de vie (EOL) et la réutilisation ainsi que le recyclage des systèmes en gazon synthétique déterminent les impacts environnementaux ». Dans le cas des gazons synthétiques, le ce document relatif aux matériaux de remplissage différencie trois catégories : 1. Des systèmes de gazon synthétique non remplis, 2. Des systèmes en gazon synthétique avec des matériaux de remplissage minéraux, des systèmes en gazon synthétique avec des matériaux de remplissage organiques, élastiques ou fabriqués de manière minérale et synthétique.

Des mélanges avec des matériaux de remplissage naturels (sable, mélange sable/liège, notamment) ne sont pas impactés par les possibles futures règles de l’UE, comme l’indique le document de justification.

C’est dans ce contexte que Polytan révèle toute sa force d’innovation en proposant des options de remplissage écoresponsables. Ainsi, les matériaux utilisés doivent répondre aux normes sportives les plus élevées, tout en garantissant que leur processus de production ait été optimisé au maximum. Ceci représente la composante essentielle de notre stratégie d’entreprise dans l’optique de ne plus émettre de CO2. Notre évolution vers une réduction des émissions de CO2 est évidente de par le nombre croissant de nos gazons synthétiques construits avec la Green Technology et de par la production de plus en plus alignée avec les principes de l’économie circulaire.

Mais qu’implique le concept d’économie circulaire ? « Les matériaux utilisés ne sont pas mis au rebut à la fin du cycle de vie du produit, mais font l’objet d’un recyclage, ou plutôt d’une revalorisation », explique Anna Jantke, consultante au sein de Dassault Systèmes, le principe de l’économie circulaire dans une publication de « Produktion ». Les déchets génèrent non seulement des émissions de CO2, mais gaspillent également des ressources et de l’énergie.

Polytan a donc adopté ce concept et renonce, lorsqu’il est possible de le faire, aux processus de production traditionnels. Pour obtenir un circuit de fabrication le plus vertueux possible, nous prenons en compte dès la conception d’un nouveau produit, sa revalorisation en fin de vie. C’est également le cas avec les matériaux de remplissage proposés.

Amorin Kork

Le BrockFILL illustre parfaitement la mise en pratique de ce concept. Polytan mise en effet sur le matériau naturel qu’est le bois pour ce mélange développé spécialement pour les gazons synthétiques. Les pins qui poussent rapidement et de manière régionale sont principalement plantés en vue de la fabrication de ce matériau de remplissage. Après pratiquement une décennie, ils peuvent être récoltés pour être transformés en une composante du remplissage du mélange bois/sable d’un gazon synthétique qui répondent aux diverses exigences sportives. Ce mélange offre plusieurs avantages : une grande longévité, des propriétés de drainage optimales, des caractéristiques de refroidissement de la température du sol et de prévention de la formation de mauvaises herbes. En outre, le matériau ne se fendille pas et ne remonte pas en surface. En outre, la formation de moisissures et de bactéries est évitée alors qu’elle représente souvent un problème pour les matériaux purement organiques. À la fin de sa durée d’utilisation, le matériau usé ne sera pas jeté, mais réintroduit dans l’environnement sous forme de paillis.

Le matériau de remplissage a fait l’objet de contrôles en matière d’aptitude sportive dans différents systèmes en gazon synthétique et satisfait aux exigences du programme qualité de la FIFA, ONE TURF et aux demandes de la World Rugby. Du point de vue de la biomécanique du sport, les remplissages à base de bois et de sable présentent d’indéniables avantages au niveau des séquences des mouvements, comme les tests biomécaniques ont pu en attester. L’utilisation de BrockFILL a donc des impacts positifs sur l’environnement, mais profite aussi sur les sportifs.

brockfill

BrockFILL

Ces particules de bois sont fabriquées dans le cadre d’un processus spécial permettant de retirer les échardes et les champignons, puis de les arrondir. Cela réduit les frottements au minimum et permet d’obtenir un toucher doux et agréable en cas de contact avec la peau. En outre, le BrockFILL attire l’eau de sorte que l’eau de pluie et de condensation est absorbée par les particules. L’humidité stockée est ensuite progressivement libérée pour refroidir le terrain. Par ailleurs, BrockFILL devient plus lourd lorsqu’il est mouillé, il ne flotte donc pas et n’est pas emporté par les fortes pluies. Un gazon synthétique rempli avec du BrockFILL offre la même sensation qu’une pelouse naturelle et propose une plage d’utilisation optimale.

En savoir plus »

Le liège représente un autre matériau de remplissage qui s’insère dans la vision de Polytan en matière d’écoresponsabilité. Les points suivants prouvent que ce matériau naturel est extrêmement respectueux de l’environnement : Les forêts de lièges font partie des 36 hauts lieux de la biodiversité, notamment, car elles piègent énormément de CO2. Avec une superficie de près de 2,3 millions d’hectares, les forêts de chênes-lièges capturent environ 14 millions de tonnes de CO2 chaque année. Cela représente approximativement un dixième des émissions de CO2 du secteur des transports en Allemagne, selon l’Office fédéral de l’environnement.

La production de liège est la source de revenus et de moyens de subsistance pour plus de 100 000 personnes, avec une zone de production de la taille d’un million de terrains de football. La moitié des besoins mondiaux annuels en liège provient des dehesas, les forêts de liège portugaises », informe l’association allemande du liège.

De plus, l’écorce est en outre un excellent isolant. Cela permet de protéger les revêtements des installations sportives contre les fortes variations de température. Le granulat de remplissage est également respirant et résiste aux parasites et aux bactéries.

Polytan exploite ces caractéristiques pour Amorim Nature 130. Derrière le nom se cache un granulat de remplissage naturel adapté aux terrains en gazon synthétique. Tout comme le BrockFILL, le mélange de liège propose également des caractéristiques biomécaniques intéressantes. « Il agit contre l’amortissement « comme amortisseur », permet de réduire les risques de blessures et garantit aux joueurs un confort élevé grâce à la diminution de la restitution d’énergie. Ce remplissage assure une fonction de maintien des fibres et il ne se décompose pas », explique Friedemann Söll, directeur général de Polytan.

Kork-2

LE LIÈGE

Les chênes-lièges doivent être âgés d’au moins trente ans avant de pouvoir récolter l’écorce pour la première fois. Après la récolte, les chênes-lièges doivent se régénérer pendant dix ans minimum. Une fois cette durée écoulée, l’écorce pourra de nouveau être récoltée. Un chêne-liège écorcé régulièrement permet d’absorber jusqu’à 30 % de CO2 en plus qu’un chêne-liège intact.

En savoir plus »

Le remplissage associant noyaux d’olive concassés et sable représente une autre alternative écoresponsable aux granulats élastomères. Certains produits de Polytan sont conçus pour recevoir un remplissage sable / noyaux d’olive. Ce dernier satisfait également aux règles de l’économie circulaire et peut être composté tout comme les deux matériaux de remplissage précédemment cités.

Les noyaux d’olive consistent en des déchets provenant de l’extraction de l’huile d’olive. Le grignon (sous-produit obtenu lors du processus d’extraction) est séparé des derniers résidus de pulpe et de fragments de noyaux. Une fois séché et concassé, il peut être ensuite utilisé comme mélange de remplissage respectueux de l’environnement. Là aussi, le granulat de noyaux d’olive ne remonte pas en surface, permet de réguler la température et est résistant. 

Kork-2

Les noyaux d’olive

Lors de la production d’huile d’olive, l’olive est pressée avec son noyau. Le grignon d’olive résultant de l’extraction de l’huile est centrifugé. L’huile est ensuite séparée des résidus de la pulpe et de fragments de noyau. Après le séchage, il ne reste plus qu’un granulat beige très naturel. Les granulats obtenus peuvent être concassées et déchiquetées dans des dimensions différentes à déterminer pour obtenir différentes granulométries.

En savoir plus »

Share / Subscribe

vous pourriez aussi aimer

La merveille de Sittensen
Il faut remercier la force de conviction et l’énergie d’un père de joueurs qui ont fait d’un club de sport du nord de l’Allemagne un projet phare sur le plan écologique. Il a impliqué les entreprises, les politiques et les autorités afin de prouver que les installations sportives avec un revêtement en gazon synthétique peuvent […]
Quelle solution est la plus verte
Le gazon synthétique est décrié dans le débat lié aux microplastiques. Un bilan écologique élaboré par l’une des universités de Zurich certifie cependant les très bonnes caractéristiques du gazon synthétique à cet égard. L’économie circulaire pratiquée par Polytan et la production neutre en carbone de nombreux de ses systèmes sportifs n’ont toutefois pas encore été […]
We Make
Sport.
S'abonner à la newsletter
arrière

Abonnement au bulletin d'information

When registering for the newsletter, your email address will be processed for our own advertising purposes until you unsubscribe from the newsletter. You can unsubscribe at any time. With consent, the data you provide will be processed by Polytan GmbH for the purpose of sending the newsletter. Information about your right of withdrawal and how we handle your data can be found in our data protection information.

* = Mandatory fields